Investissons pour préserver notre santé !

Avec deux fois moins de médecins qu’en Ile-de-France et la moitié de nos généralistes sur le départ (plus de 60 ans en 2018), les conséquences sur notre santé sont là : délais interminables, longs déplacements, et 29% des Pantinois·es sans médecin traitant ! Il est temps de réinvestir pour préserver notre santé.

  • Nous redynamiserons les centres de santé, en améliorant les conditions de travail des professionnel·les, en attirant des spécialistes (psychiatres, gynécologues etc.) et en lien avec les hôpitaux universitaires. 
  • Nous rénoverons le centre Cornet, reconstruirons le centre Sainte-Marguerite et créerons un 4e centre de santé au Petit Pantin.
  • Nous co-construirons un contrat local de santé ambitieux avec les professionnel·les et les usager·ères.
  • Nous soutiendrons les luttes sociales pour le financement de l’hôpital public et des salaires dignes pour les professions paramédicales.

Trop de Pantinois·es renoncent aux soins, faute de complémentaire santé. Et si 18,6% des Pantinois·es sont bénéficiaires de l’ex CMU-C, ils et elles font parfois face à des refus de soins.

  • Nous accompagnerons l’accès à une complémentaire santé et créerons une mutuelle municipale pour celles et ceux qui ne sont pas éligibles aux autres dispositifs.
  • Nous accompagnerons les habitant·es victimes de refus de soins dans leurs recours. 

Prévenir plutôt que guérir, accompagner plutôt que punir

Stop aux punaises de lit !

17,8% des Pantinois·es vivent avec une Affection longue durée. Notre département est très touché par le diabète, les maladies du foie, l’insuffisance respiratoire, les affections psychiatriques et le VIH/sida. Ces taux élevés révèlent nos difficultés : inégalités sociales, expositions aux pollutions, moindre accès aux soins et aux outils de prévention. Enfin, les trafics de drogues importants sur notre territoire s’accompagnent d’une forte consommation de produits psychoactifs, y compris par injection.

  • Nous développerons un plan addictions, en lien avec les professionnel·les et associations, basé sur l’accompagnement bienveillant, et nous militerons pour la dépénalisation de l’usage de drogues tout en luttant contre les trafics.
  • Nous faciliterons l’accès aux outils de réduction des risques liés aux pratiques sexuelles et aux usages de drogues.
  • Nous créerons un service pantinois de santé environnementale, chargé d’informer la population et d’accompagner les habitant·es.
  • Nous créerons une régie municipale de désinsectisation, notamment contre les punaises de lit, en privilégiant les méthodes respectueuses de l’environnement.  

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *