Cliquer ici pour participer à l’événement

Face à la hausse démographique et à la dégradation des conditions d’enseignement, il y a urgence à reprendre la main et investir pour l’avenir de nos enfants.

Les candidats de Pantin en Commun invitent tous les parents et les personnels de l’éducation à échanger et renouer le lien avec des élus, souvent déconnectés de nos préoccupations
quotidiennes.

Les logiques managériales et d’économies budgétaires doivent laisser place à davantage de transparence et de décisions courageuses.

  • Urgence à mieux entretenir, rénover et construire pour mieux accueillir les enfants et les personnels.
  • Retour à la semaine de 4 jours et périscolaire : un impératif pour la qualité de l’enseignement, de l’accueil dans les centres de loisirs et une ouverture culturelle de
    qualité !
  • Des personnels (ATSEM, professeurs d’écoles, animateurs, éducateurs…) et des parents mieux écoutés, compris et accompagnés !
  • Cantine bio, transports facilités et sécurisés vers les établissements scolaires.

    Pour la défense d’un service public d’éducation de qualité pour toutes et tous les enfants de Pantin : un engagement de travail de proximité avec tous les acteurs de la communauté éducative et de soutien dans les luttes pour l’égalité et le respect.

1 commentaire

Casta · 1 mars 2020 à 4:17

Bonjour ,
Les propositions pour l’école comme l’ensemble du programme de Pantin en commun sont prévues pour la durée du mandat . Elles ne pourront voir le jour qu’au fur et à mesure que les mesures de l’équipe élue réussira à faire rentrer l’argent dans les caisses et à l’utiliser comme souhaité . Peut-être est-il possible dès les premiers mois , avec les moyens actuels , de prendre des mesures immédiates . Il serait bien d’en faire la liste et de les faire connaitre .
Il faut envisager toutes sortes de situations , même les plus mauvaises, comme par exemple un nombre d’élus insuffisant de Pantin en Commun pour diriger la ville .Il falloir
se battre pour obtenir la réalisation des mesures immédiates. Qu’en pensez-vous ?
ordialement.
Paul Casta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *