Conformément à l’article 11 du Règlement intérieur, notre groupe peut poser des questions orales en fin de séance.

Conseil municipal du 26 juin 2020

Question orale du groupe “Pantin en commun”

Présentée par Enzo Poultreniez

Monsieur le Maire,

La crise sanitaire que traverse notre pays démontre plus que jamais l’importance capitale d’un maillage de services médicaux et médicaux-sociaux de proximité et accessibles. Si notre ville, comme tout notre département, a été si durement touché par le Covid-19, c’est aussi en raison des faiblesses de ce maillage, fruits de choix politiques nationaux au long cours et lourds de conséquences pour une population qui est l’une des plus fragiles de France.  Il y a donc lieu de s’inquiéter lorsque des structures qui fournissent un accès aux soins gratuits et de proximité se trouvent fragilisées. C’est aujourd’hui le cas du Centre Médico-Psycho-Pédagogique (CMPP) de Pantin.

Les équipes pluridisciplinaires du CMPP réalisent depuis des années un travail essentiel dans l’accueil et le suivi des enfants et des adolescents de 0 à 20 ans présentant des difficultés psychologiques et/ou scolaires. De par sa proximité avec la population, de par les liens de coopération qu’il a tissé avec les écoles, les services de PMI et de Petite Enfance, les services hospitaliers, les professionnels de la médecine de ville, le CMPP représente une composante importante de l’offre de soin accessible aux Pantinois, et au-delà, à des familles des communes limitrophes, telles Aubervilliers ou de Bobigny.

La disparition d’une telle structure représenterait une menace pour la continuité des soins et une perte dommageable pour de nombreux habitants. Or, la contraction des moyens alloués par l’Agence Régionale de Santé (ARS) risque de conduire à la fermeture d’une, voire des deux antennes du CMPP – Vaucanson et Courtillières – ou à la délocalisation du centre dans une autre commune. L’érosion des moyens financiers et humains du CMPP ont déjà un effet sur les usagers, en passant à près de 2 ans le délai pour obtenir une prise en charge. C’est une détérioration inadmissible de l’accès à la santé pour les Pantinois.

Force est de constater également que la décision prise en 2014 (délibération 2014.12.17.20) par la municipalité de transférer la gestion du CMPP à l’association APSI n’a pas non plus permis de créer les conditions de son maintien durable – d’autant que le loyer de 50 000 euros fixé à cette occasion par la municipalité pour la location des locaux, à la charge de l’association, pèse lourdement sur la situation financière de la structure. Ce loyer a depuis augmenté pour atteindre 62 000 euros par an, ce qui constitue une part substantielle du déficit structurel du CMPP.

Les inquiétudes exprimées à l’époque par les élus du groupe Front de Gauche, seuls à s’être opposés à cette décision, semblent rétrospectivement prémonitoires. Quoiqu’il en soit, la menace qui plane sur l’avenir du CMPP est aujourd’hui réelle. Une telle perspective soulève naturellement l’inquiétude de l’équipe du CMPP. Elle soulève également une grande émotion parmi les Pantinois, à la mesure de l’importance que le CMPP a acquis depuis des années au sein de notre commune : une pétition en faveur de la sauvegarde de la structure a ainsi recueilli, à ce jour, plus de 2000 signatures.

Alertés, nous avons rencontré, à leur demande, une délégation des personnels du CMPP. Nous nous faisons aujourd’hui le relai de leurs revendications, ainsi que de celles des nombreux habitants de notre ville qui les soutiennent. Un engagement fort de la municipalité est nécessaire pour assurer la sauvegarde et la pérennité du CMPP.

Dans l’immédiat, l’octroi de la gratuité, de la diminution ou, a minima, du gel temporaire du loyer que la structure doit à la municipalité permettrait de soulager sa situation financière. Plus largement, une prise de position résolue auprès de l’ARS est souhaitable, pour défendre la préservation du CMPP de Pantin et l’allocation des moyens nécessaires à sa survie dans le temps. Nous sommes bien entendu disposés à mener cette lutte aux côtés de la majorité municipale actuelle, dans l’intérêt général des Pantinois.

Monsieur le Maire, la défense et le renforcement du maillage médical et médico-social est un engagement que portent de longue les formations politiques auxquels nous appartenons. A l’heure où la crise appelle un renforcement des services de santé, et plus largement des services publics et des institutions qui assurent le lien social, nous sommes convaincus que vous le partagerez. C’est pourquoi nous vous demandons d’entendre les revendications du CMPP de Pantin, et de vous engager à nos côtés en prenant toutes les dispositions nécessaires à assurer sa pérennité.

Je vous remercie de votre attention.

Catégories : En séanceSolidarité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *